mercredi 15 septembre 2010

Différences entre Product Information Management (PIM) et Customer Data Integration (CDI)

Dans un excellent article "Same Same but different"Henrik Liliendahl tente de nous éclairer sur les principales différences en terme de problématiques entre gestion de données Produits (ou Product Information Management - PIM pour les intimes) et gestion de données Clients (ou Customer Data Integration - CDI pour les initiés). Un commentaire de Vincent Poncet - architecte MDM - m'a paru parfaitement résumer la situation. Aussi je vous le traduis ici:

"Les solutions de gestion de données Produits et de gestion de données Clients se trouvent désormais dans le même chapeau: MDM. Mais les besoins qu'elles tendent à remplir sont différents:

Gestion des données Clients: une problématique d'intégration

Habituellement lorsque l'on traite des informations Client, on a principalement besoin d'aggréger des données provenant de l'extérieur, et ces données sont propagées dans plusieurs applications du système d'information. Les nom, adresses et autres informations de vos clients sont ce qu'ils sont, vous ne les avez pas inventés.

Même chose pour le modèle de données: ce qu'est un nom ou une adresse est relativement très commun. Aussi les outils de gestion de la qualité des données peuvent être prédéfinis (quels attributs utiliser pour le matching / comparaison, standardisation de nom ou adresse).

L'effort principal est alors de s'assurer que tous les systèmes possèdent les mêmes informations sur vos clients. Et l'on a genéralement beaucoup de clients, des centaines de milliers voir des millions.

Ainsi, l'attention est plus portée sur l'intégration, la mise à disposition de services, la rapidité des transactions. Le modèle de données quant à lui reste relativement stable quelque soit le secteur d'activité.


Gestion des données Produits: flexibilité du modèle de données et des traitements

Habituellement lorsque l'on traite des informations Produits, on aggrège également des données, c'est vrai, mais l'on ajoute également beaucoup de données qui nous sont propres autour de la donnée Produit. Et de nombreuses personnes dans l'entreprise participent à l'enrichissement des données Produit.

Ce qu'est un Produit en terme de modèle de données est totalement différent en fonction du secteur d'activité, et peut évoluer énormément au sein d'une même entreprise.

Ainsi, l'attention porte sur la flexibilité du modèle de données - flexibilité au fil de l'eau, également pour les workflows et les interfaces pour les utilisateurs métiers.


Côté solutions: Chacune ses forces et ses faiblesses

Ce n'est pas que ce qui peut être fait par l'un ne peut pas être fait par l'autre. Chacun de ces deux types de solutions essaient d'obtenir plus de fonctionnalités provenant de l'autre, mais ils possèdent chacun leurs forces et leur faiblesses."
Au passage, je vous recommande l'excellent blog de Henrik, expert en qualité des données et blogger très actif.

Sources:

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire